SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE : 24e Printemps des Royales

Le bon Printemps des Blatière-Bessac

Laurent et Pierre Bessac, Fabien Blatière.

Les gradins ont fait le plein en cette 1re journée du Printemps des Royales pour accueillir une complète de Blatière-Bessac de bonne qualité. Junker (1er) et Gulliver (4e) pour les plus matures ; des 7 ans (Vermeil, Gitan, Josué et Caruso) remuants et offensifs, tandis que le dernier, Lucius offre un final explosif. Travail équitable chez les raseteurs où Vacaresse fait moisson d’attributs.

Junker (N.131) assure cette première place en raccompagnant jusqu’au ras des planches. Tenant bien sa position et trouvant dans 2 rasets de Clarion l’engagement qui va bien. Plus sélectif sur la fin, garde ses ficelles. 2 Carmen et retour.

Vermeil (N.213).- Vif et agile, arpente la piste en tous sens. Les hommes insistent pour de vives réparties un peu brouillonnes. Un peu plus de stabilité par la suite pour des ripostes pleines de colère (après Vacaresse en musique). Donne du fil à retordre et rentre ses ficelles.

Gitan (N.223).- Agessif, il pilonne les planches, saute allégrement (5), se décolle. Sa méchanceté est manifeste et le fait se gaspiller. Un long enchaînement sur la fin laisse voir des qualités. Rentre en musique à la 11e minute.

Gulliver (N.107).- Il tient son monde avec un placement affirmé et des conclusions abouties (Vacaresse 2 fois, Bakloul). Plus quelques anticipations de qualité (Clarion, Bakloul). Sérieux garde aisément ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Josué (N.207).- Au début, laisse tomber les cites en cours mais au fil des minutes, se disperse moins et fournit un final prometteur pour la suite avec une belle série et deux conclusions abouties (Clarion, Vacaresse). Rentre une ficelle, 2 Carmen et retour.

Caruso (N.218) pour 12 minutes. Met du temps à entrer dans le jeu, se montre très remuant, mais quels coups de canon après Castell puis Vacaresse (3e et 5e) qu’il retrouve pour les mêmes conclusions aux 10e et 11’30. Garde ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Le final explosif de Lucius aux trousses de Tom Vacaresse.

Lucius (N.303) pour 10 minutes.- Chasse et explose régulièrement aux planches avec beaucoup de méchanceté. Impétueux et brillant dans des actions frappées avec envergure notamment après Vacaresse. Les ficelles aux Iscles avec 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du dimanche 17 mars 2019. Niveau Avenir HT. Entrée : presque plein. Organisateur : CT Lou Bandot. Président : Thierry Cure. Raseteurs droitiers : Castell, Chevalier, Vacaresse. Gauchers : Clarion, Assenat, Bakloul, Cugnière-Tourreau. Tourneurs : Arnel, T. Mondy, Galibert, Toureau.