MOURIES : AS, lundi 22 avril 2019

Armagnac  fait monter les degrés

L’ouverture de la temporada Mouriésène est parfaite. Six taureaux intéressants rasetés dans un bon esprit et par une équipe volontaire. Il n’en fallait pas plus pour que les spectateurs trop peu nombreux (dommage) sortent satisfaits. Marignan et Félix impriment le rythme bien aidés par le reste de la troupe. Armagnac (Plo) virevoltant et compliqué se bonifie. Les autres tirent leur épingle.

Pris dans la tourmente blanche, GAURA (Ribaudn N.611) lâche vite ses attributs mais aux ficelles, il adopte le bon placement et prend les séries cornes pointées en avant. Il se déplace à bon escient et s’avère incisif arrêté et sur les reprises. Une belle surprise à cette place qui s’impose et rentre ses ficelles en musique jouée à cinq reprises.

Craint, LAURIER (Richebois, N.745) perd ses rubans sur les déplacements. Combatif et dangereux aux ficelles avec un plaçement dans les angles, les hommes font preuve d’abnégation avec les points des ficelles doublés ce qui le bonifie jusqu’à décoller au dessus des bois après Érrik. Marignan lève la première ficelle sur la sonnerie. 6 Carmen et rentrée.

Calice s’emporte après Maxime Favier.

Dès l’entame, CALICE (Silvéréaln N.712) fait une frayeur à Félix qui ne s’était pas accroché. Rapide et volontaire, il pêche dans le placement mais compense par une grosse énergie à répondre à tous les cites. Très percutant après Favier il réussit à conserver une ficelle très applaudi. 5 Carmen dont retour.

ARMAGNAC (Plo, N.126) sort avec une envie débordante, fonce sur tout ce qui bouge et se frotte aux planches. Cocardier sérieux, il élargit le cercle et oblige à calculer les départs. Il fait monter les degrés en piste face aux super rasets courts de Marignan et Félix. Difficile à manœuvrer, Charrade ôte la première ficelle à la dernière minute. 5 Carmen et retour.

Monumentale action de Bousieù sur Vincent Félix.

BOUSIEU (Raynaud, N.165) montre rapidement de l’agressivité aux planches pattes sur l’estribo. Il effectue deux coups de barrière successifs sur Favier et Brunel puis décolle au mur après Félix. Vaillant et spectaculaire, il continu ses coups de butoir (7) et ramène une fiçelle au toril. 5 Carmen et rentrée.

Pour terminer, SAINT ÉLOI (Blanc, N.050) est spectaculaire. Certes, on le croit dispersé quand il fait voler les planches mais ses percussions sont pleines de fougue. Une douzaine d’actions dont les deux dernières où il se dresse à la verticale. Un final enjoué avec 9 Carmen et retour porteur d’une ficelle.

ÉRIC AUPHAN
Texte et photos
Photo de tête : Le CT Mouriésen met à l’honneur la manade Ribaud.

Course du lundi 22 avril 2019.
Entrée: 1/3 Organisateur: CT Mouriesen Présidence: P Gibert. Droitiers: Charrade, Ciacchini, Félix, Marignan. Gauchers: Brunel, Érrik, Favier, Robert. Tourneurs: Beaujard, Bénafitou, Cuallado, Lebrun.

Trophée des As : Marignan (22) Érrik (17) Charrade (11) Ciacchini (5) Favier, Félix (4) Robert (3).