MONTFRIN : mardi 6 août, Avenir

Romain Fouque et Jaquet de Guillierme
marquent le 61e Gland d’Or

Largement en tête avant la finale, Romain Fouque a fait honneur à sa tenue blanche en se démenant tout au long de la course. Avec lui, Laurier et Laurent (2e sur le podium) à droite ; Bouharguane et Marquis à gauche ont donné la réplique. Côté cocardiers, Vino et Félin animent la première partie, et il faut attendre Maestro (6e) et Jaquet (7e) pour enflammer les gradins. La manade Guillierme (comme Lautier l’an passé) cumule le prix de la finale avec Jaquet et celui de la saison avec Souquet. Un bel hommage est rendu à Damien Moutet qui a tant de fois fait le bonheur des joutes montfrinoises.

Genepy (Saumade, N.740).- Solide et puissant, il pousse jusqu’au ras. Tape droit sur Bouharguane, Marquis le charge pour une riposte sèche. Classique, il se prête au jeu aux ficelles régulièrement travaillées et garde la 2e. 2 Carmen et retour.

Fantasque et querelleur, Vino pique  Laurier

Vino (Plo, N.927).- Chaud, chaud le Plo qui attaque par un saut-surprise plein de méchanceté. Placé ou pas, il choisit ses cibles, s’évade, s’escampe sur Laurier, bascule après Fouque, monte haut sur le beau raset de Laurier qu’il pique. 8 minutes les rubans. Fantasque et spectaculaire, il mestrège calé sur sa position et frappe après Bouharguane (2 fois). Les ficelles rentrent. 6 Carmen et retour.

Félin (Blanc, N.244).- Le grand bannu rode et conclut sur Bouharguane et Marquis. Et s’il n’a pas de placement, il s’exprime au mieux avec la pression que lui mettent les hommes en bonne entente. Les enchaînements se font rythmés, le public apprécie. Explose après Fouque, défend sa 2e ficelle qu’il rentre après un déluge de tentatives. 8 Carmen et retour.

Gaucelm (Nicollin, N.230).- Baroule partout et ne s’arrête jamais promenant les hommes qui n’arrivent pas toujours à sa tête. En début de temps, il décole après Laurent, quelques accélérations (Marquis, Laurent) puis au gré de ses déplacements, perd sa 1re ficelle sur la trompette. 3 Carmen et retour.

Parpaioun (Lautier, N.059).- Part à la chasse, se place un temps, repart, conclut sur Marquis. Le long des planches, il se livre à contrecoeur, à contre temps. Une révolte sur Marquis en musique mais le biòu coopère difficilement et les blancs ne trouvent pas la solution. Les ficelles rentrent en silence.

Dangereux Maestro par ses anticipations et ses conclusions, cornes à l’appui, ici sur Bouharguane.

Maestro (Gillet, N.250).- Sa vitesse d’exécution fait mouche, il enferme et quiche Laurent jusqu’aux planches. Ne tient pas longtemps en place, monte sur les tourneurs. Vite rendu, il se soulève après Fouque, a tendance à gagner du terrain sur les trajectoires. Aux trousses de Fouque, il s’engage, superbe après Bouharguane, Marquis, Laurier. Les gradins s’enflamment et Bouharguane le mène au bout pour 10 minutes. 6 Carmen. Echauffé, le cocardier frappe le simbeù venu le ramener au toril et le blesse mortellement.

Il sait tout faire ce Jaquet, notamment les conclusions. Son duo avec Fouque met le feu aux gradins.

Jaquet (Guillierme, N.346, hors points pour 15 minutes).- A 6 ans, Jaquet étale toute sa science. Placement, rapidité d’intervention, changements de terrain, anticipations, agressions aux planches, tout y passe. Bouharguane devancé ne doit son salut qu’au quite de Laurier. Laurier, Fouque pour les plus belles actions tandis que l’investissement prononcé du cocardier sur les gauchers n’incite pas à le titiller de ce côté-là, mais Bouharguane essaie encore. Et Fouque finit en beauté dans la dernière explosion. 8 Carmen et retour avec ses ficelles.

MARTINE ALIAGA

Course du mardi 6 août 2019. Entrée : plein. Org. CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Fouque, Laurier, Moutet, Laurent. Gauchers : Guerrero, Marquis, Bouharguane. Tourneurs : Castel, Guyon, Joseph.

Trophée de l’Avenir : Fouque, 14 ; Laurier, 8 ; Laurent, 8 ; Guerrero, 3.

PALMARES DU 61e GLAND D’OR

Raseteurs : 1er avec 84 points et meilleur animateur, Romain Fouque. 2e avec 51 points, Vincent Laurent.

Cocardiers : meilleur de la finale, Jaquet de Guillierme. Meilleur sur la saison, Souquet de Guillierme.

Coup de cœur à Damien Moutet.