MAUGUIO : AS, dimanche 11 août

Souvignarguais le seul à tenir la distance

Mazette, il ne fallait pas être en retard à la course, la 1re partie tient 20 minutes et la 2e, 35. Certains taureaux en dessous de leurs qualités habituelles, certains encocardements légers, des hommes motivés… Cruchot fait un très bon premier, Galantoun (6e) pour des éclats d’envergure et seul, Souvignarguais affiche sa détermination et domine le sujet. En face, ça rasète ! Katif, Marignan, Ciacchini, Zekraoui pour les plus en vue. Un peu en désordre quand les taureaux se promènent, certes.

Cruchot (La Galère, N.522).- Avec expérience, du placement, il gère l’ardeur des premières passes. Zekraoui le défie de près, conclut sur I. Benafitou, la corne vise Zekraoui, I. Benafitou en catastrophe. Main au frontal, Zekraoui et Ziko allongent, Cruchot au diapason. L’unique ficelle part au terme de 10 très bonnes minutes. L’ovation au gardian pour l’attente au fer du simbeù récalcitrant.

Colbert (Paulin, N.714).- Vite fait les rubans sur ses déplacements. La 1re ficelle dans la foulée. Promène toujours, accélère sur une série et la 2e ficelle à Ciachini. 4’30.

Lucky (Le Joncas, N.853).- Rode et se fait chiper ses pompons en 1’30. Passe d’un raset à l’autre sans suivre vraiment. Ça ne favorise pas les beaux gestes. Manque de peps, 5 minutes et la 2e ficelle tombe. Basta.

Ourasi (Blanc, N.883).- Il a beau se soulever aux planches à chaque action, les hommes lui mettent une sacrée pression. Aucun refus aux ficelles, et toujours des finitions mais pas assez déterminé, succombe en 5’40. 4 Carmen et retour.

Souvignarguais (Les Baumelles, N.940).- A grandes foulées, il écarte autoritairement les importuns. Prend de vitesse I. Benafitou. Se pose un temps, repart en chasse ou se centre, mais ne perd pas les hommes de vue. Zekraoui pour une poursuite serrée, Marignan, tente pleine piste. Placé, raccompagne Marignan, riposte frappée sur Zekraoui, Katif, anticipe Ciacchini, pousse après Aliaga. A Katif, la 1re ficelle à la 14e. L’autre rentre. 5 Carmen et retour.

Galentoun (Lautier, N.882).- Alterne les séquences où ses frappes ont de l’envergure, avec des passages au centre, où sabots au frais sur l’emplacement de la piscine, il ne veut rien voir. Tout de même, une dizaine d’éclats de qualité (6 Carmen) et l’unique ficelle qui rentre. Mais termine au centre. Dommage !

MARTINE ALIAGA

Course du dimanche 11 août. Entrée : un très beau trois-quarts d’arènes. Org. : CT Le Trident. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Ciacchini, Katif, Marignan. Gauchers : Aliaga, Errik, Ouffe, Zekraoui. Tourneurs : Estève, Khaled, Lopez, Moulin.

Trophée des As : Katif, 16 points ; Ciacchini, 14 ; Zekraoui, 12 : Errik 11 ; Marignan, 9 ; Aliaga, 7 ; Ouffe, 4.