MARSILLARGUES : 18 novembre 2018 (2)

Boer d’Occitane et Ulmet de Blanc :
la retraite pour deux “pointures"

Ce dimanche, les spectateurs ont rempli les gradins pour la dernière course « en pointe » de la saison. Un concours organisé par Lou Bajan à Marsillargues et présentant des taureaux des manades Occitane et Blanc. Fait marquant : la despedida de deux cocardiers importants au plus haut niveau de ces dernières années, Boer et Ulmet.
Boer de la manade Occitane. PH MALI

Le N.422 de la manade héraultaise est sorti encore une fois en première position. Une place si difficile à tenir, parfois dédiée à des taureaux rustres et renfermés. Mais lui, Boer, l’a toujours tenue avec détermination, au bénéfice d’un placement exemplaire, apportant la difficulté dans les trajectoires et le danger dans des finitions d’envergure. Encore une fois en ce dimanche.

Ulmet de Blanc. PH MALI

Quant au N.511 de la manade arlésienne, au terme de sa brillante carrière, et malgré les blessures, il a encore obligé les hommes à la réflexion en cette après-midi marsillarguoise. Occupant la 4e position, Ulmet a contrôlé, à son habitude, les départs des raseteurs qui ont longtemps tiré des plans avant de l’attaquer, les serrant de près et finissant dangereusement pattes au marchepied.

Très applaudis tous les deux, ils vont pouvoir goûter maintenant à une retraite qu’on leur souhaite longue et paisible.

MARTINE ALIAGA