MARGUERITTES : 28 septembre, Avenir

Finale du Trophée Louis-Thiers
Fouque sur le podium

Vladimir de Lautier et Romain Fouque.

La 25e édition du Trophée Louis-Thiers clôture la saison marguerittoise sous de bons auspices avec une affiche prometteuse qui profite du dernier ombrage des platanes. La première partie intéressante par ses sujets manquera un peu d’animations pour égayer les tribunes, fort heureusement après l’entracte le moral des troupes revient avec plus de vigueur pour donner plus de sens au jeu. Fouque s’impose sans discuter au reste du groupe avec une avance considérable accompagné du pensionnaire de la manade Lautier.

Indien, N.276, La Galère, ne lâche rien et abonde dans le service aux rasets. Il se place sans céder de terrain et affiche un caractère bagarreur qui honore sa place avec mérite. Il perd son gland à la 14e et ramène les ficelles à la maison. 2 Carmen et retour.

Misti, N.235, Blanc (15’) manque d’allant et demande à être chahuté avec plus de constance pour devenir offensif à la juste mesure. Il finit par se ressaisir pour servir quelques rasets bien menés et retrouve ainsi une place plus honorable. 3 Carmen et retour.

Peloufre, N.211 Guillierme.- Une belle armure pour affronter des blancs qui vont rapidement perdre le rythme face à un adversaire aguerri et prêt à en découdre. Fouque fait la coupe à la 11e, Matéo prend le ruban à la 13e mais Peloufre garde le dessus avec aisance et rentre les ficelles et un gland. 3 Carmen et retour
Vladimir, N.320, Lautier est doté de belles qualités et se retrouve quelque peu dans l’attente, il faut attendre la 7e pour voir les hommes passer à l’action avec plus de conviction. Le biòu en prend de l’envergure pour le plus grand plaisir de chacun. Il cède son dernier tour de ficelle à Matéo sur le fil du chrono. 8 Carmen et retour.

Capucin de Cavallini et Matéo.

Capucin, N.332, Cavallini (8’30) affiche un moral au beau fixe et s’applique sur les engagements qu’il pousse à terme. Tenu à l’ouvrage, il n’a de cesse de s’appliquer avec régularité mais la cadence de la troupe manquera de mesure. 4 Carmen et retour.

Marapan, N.225, Saumade (10’) se place et s’implique avec son aisance habituelle. Les hommes en tirent parti mais aux ficelles les crochets ont du mal à atteindre l’objectif, Marapan se reprend et se montre plus offensif. 3 Carmen et retour.

Loupio, N.212, Layalle (15’) s’engage avec vivacité, tient sa place et pousse avec force derrière les tuniques qui se retrouvent à maintes reprises le cul sur le frontal. Un élément spectaculaire qui clôture avec éclat cette journée. 10 Carmen et retour.

ERIC MARC
Texte et photos

Trophée de l’Avenir. Samedi 28 septembre. Entrée : ½ arène. Organisateur : CT la Bouvina. Président de course : C. Privat. Raseteurs droitiers : Fouque, Castell, Pradier, F. Garcia. Gauchers : Brunel, Matéo, Guerrero, Clarion. Tourneurs : Guyon, Joseph, Lebrun, Galibert.
Trophée de l’Avenir : Fouque 25 points ; Brunel 9 ; F. Garcia 7 ; Guerrero 6 .

Remise des prix.