LUNEL : LES PRIX DU TROPHEE PESCALUNE – MANU PERO ET BILAN 2019

Les prix du 35e Trophée Pescalune – Manu-Pero

Profitant du lancement de la semaine « sensibilisation aux traditions camarguaises et provençales » – concernant les 650 élèves de CM2 de la communauté de communes du Pays de Lunel, l’Association du Trophée Pescalune – Manu Pero a remis, dimanche en fin de matinée, les prix de la saison 2019.
La salle Georges-Brassens, décorée aux couleurs camarguaises et prête pour les ateliers qui seront proposés aux élèves, a donc accueilli les afeciouna, les récipiendaires, les élus, les organisateurs JSPH.
Katif, Martin, Cupidon
le trio vainqueur
Avec une saison encore une fois écourtée par l’annulation de la course du 3M (20 octobre) et de la finale du Pescalune (3 novembre reportée au 10 puis annulée). Du coup, la cérémonie en a perdu un peu de panache. Mais les vainqueurs 2019 étaient bien là et les trophées de cette 35e édition, superbes.
Le Pêcheur de lune pour Ziko Katif (1er raseteur avec 40,4points) ; un tableau pour François Martin (2e, 30,5pts) ; une sculpture d’Arnaud Chabanon pour Cupidon (course du 10 juin) et son manadier Joël Paulin ; et un présent pour le bayle de la manade.
Et l’apéritif réunissait tout le monde pour discuter encore une fois des taureaux, des raseteurs, des courses, etc. De quoi tirer déjà un premier bilan de la saison.

Premier bilan de l’organisation JSPH avec Jacky Siméon

Stéphane Roussille, Jacky Siméon, Ziko Katif.

Nouvelles arènes, nouveaux organisateurs, premier bilan. Dimanche dernier, faute de finale du Trophée Pescalune – Manu Pero, les prix ont été remis en fin de matinée à la salle Georges-Brassens, à l’occasion de l’ouverture des journées pédagogiques 2019-2020. Gérard Gehin, président de l’association du Trophée Pescalune – Manu Pero, regroupant les clubs taurins lunellois, annonçait le taureau vainqueur, soit Cupidon de la manade Paulin pour sa course du 10 juin. Le duo de raseteurs récompensés par un jury de 4 personnes autour de Jacky Siméon, tenait compte des attributs levés et de points artistiques pour 40,5 points à Ziko Katif et 30,5 à François Martin.
Jacky Siméon du quatuor JSPH organisateur des courses à l’Espace Arènes, tirait un premier bilan : « Cette première saison complète est réussie, les nouvelles arènes dévoilent leur potentiel sans rien perdre de la rigueur de la piste, le public a répondu présent dès la Royale de Nicollin (14 avril) qui a lancé la saison et a permis de mettre en valeur Imagié, Boumian et le futur Biou d’Or Landié. Puis celle très réussie de la manade Saumade avec les excellents Pourpier, Médoc, Scipion (22 avril). Le concours du 10 juin pour le Trophée Castro aurait mérité plus de raseteurs mais on retient la belle prestation de Cupidon, Timoko également. Lors de la Pescalune, les deux courses du Muscat ont manqué de spectateurs mais c’est habituellement difficile en juillet. Malgré ce, la finale a mis en exergue Attila de Lautier, la méchanceté de Marlou de Laurent, Neptune de Rouquette pour la dernière course de Jupiter de Laurent. On a vu, ce jour-là, se transcender Yannick Michelier et François Martin. Rappelons les deux courses gratuites à l’Avenir du 17 et 19 juillet, qui seront reconduites ».

Finalement, le seul énorme regret est le non-déroulement de la finale : « C’est une grosse déception, l’affiche était belle. La FFCC aurait dû trancher et accepter le report… L’an prochain on prévoira une date supplémentaire au cas où…. Donc une première année incomplète mais pleine d’espoirs pour l’an prochain. A souligner, le succès retentissant des soirées taureaux-terroir qui ont réuni beaucoup de monde dans une excellente ambiance. Ce sera reconduit. Nous planchons sur la saison prochaine qui s’ouvrira avec les Royales, certainement celle de Nicollin en premier… ».
Quelques éléments pour patienter jusqu’au printemps 2020.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

L’association APSH a exposé lors des journées pédagogiques

Les participants ont exposé leurs tableaux peints sur le thème qui leur est cher de la Camargue.

Un stand un peu différent a attiré notre attention lors de cette matinée où les différents ateliers proposés aux élèves CM2 de l’opération « journées pédagogiques » étaient présentés : celui de l’Association APSH 34 du foyer Daniel-Mayer à Lunel. Marie-Jo Soler en fait la présentation : « Ce sont des personnes en situation de handicap qui, depuis six ans, collaborent à un atelier sur le thème des taureaux et des pratiques camarguaises. Nous faisons, accompagnés des éducateurs, des sorties en manades tous les mercredis. Là ils présentent leurs œuvres qui sont disponibles pour participer à d’autres expos suivant la demande ». Enthousiastes parmi les gens de bouvine rassemblés à la salle Georges-Brassens, les protégés de Marie-Jo se sont aimablement prêtés à la photo souvenir.
M. A.