LE GRAU-DU-ROI : As, 9 juin

Neptune, le plus beau des hommages rendus à Georges

Hargne, vaillance, panache… Neptune brille après Ziko Katif. 

Les larmes de Lucas et Julie, les petits-enfants, le portrait du manadier lu par Patrice Blanc, les applaudissements du public… Le Grau-du-Roi a évoqué avec émotion Georges Rouquette, récemment disparu. Mais ce sont ses taureaux Neptune et Muguet qui lui ont rendu le plus vibrant des hommages. Georges en aurait été tellement heureux !

Attaquée en mode cocardier et sérieux, de très bonne qualité, la course est ensuite montée crescendo avec Gigolo, puis l’éclatant Neptune et le très prometteur Muguet. En blanc, les six valides (sorties sur blessure de Benafitou, Favier et Cadenas) ont mis du cœur à l’ouvrage, respect à eux.

Tailleur (Raynaud, N.943).- En changeant souvent de place, il reste vigilant aux départs pour des ripostes régulières, fait dévier Favier, accélère après Cadenas, Martin.Se bat dans la bourre pour la 1re ficelle à la 11e. Rentre l’autre. 1 Carmen et retour.

Vincent (Aubanel-Baroncelli, N.5108).- De suite en place, gère efficacement par des répliques sèches jusqu’au ras. La corne souvent pointée à l’arrivée, inquiète Ciacchini, Favier, pousse après Katif, Cadenas. Régulier et sérieux, rentre ses ficelles. 5 Carmen et retour.

Marquis (Ricard, N.882).- Quelques sauts mais surtout de la maîtrise, de la vigilance, les blancs passent au large. Aux ficelles, trouve de la stabilité et surtout les gauchers sur lesquels il fait le pas. Au bout après Bernard, bombarde Bouhargane, Katif, Martin et garde ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Chicharito (Caillan, N.909).- Montre du jus dans des poursuites serrées, écarte Martin, enchaîne. Anticipe Bernard pour une longueur haletante. Trouve les beaux cites de Katif, Bernard. Calme, attentif, il sert droite – gauche, avec un pas d’anticipation (Bouhargane, 2), Ciacchini. Sur une redoutable enfermée, oblige Bouhargane à se coucher. Perd sa 1re ficelle à 11e, la 2e sur la trompette. 6 Carmen et retour.

Gigolo (Michel, N.060).- Abordable quand les six raseteurs restants enchaînent, c’est aux planches qu’il exprime son caractère. Avec fougue, il envoie de gros impacts après Bouhargane (2), Katif avec bascule (2), Errik. 12 minutes de choix. 4 Carmen et retour.

Neptune (Rouquette, N.201).- A 7 ans, il défend haut et fort ses couleurs et la mémoire de son manadier. Sans jamais s’arrêter, son sang l’emporte parfois en contre-piste, mais à la poursuite des hommes il ne lâche rien et explose de tout son cœur. A répétition, il frappe, brise, course les raseteurs. Les blancs à l’unisson sont tour à tour gratifiés de belles explosions. Quelques minutes de respiration, et il repart en fanfare. Magnifique ! Une ficelle rentre sur un vibrant Carmen, entendu tout du long.

Muguet (Rouquette, N.222, hp, 12 minutes).- Un peu plus posé, mais non moins percutant. Les hommes jettent leurs dernières forces, Muguet tamponne, traverse les planches à chaque occasion. Il termine en brisant après Katif. Un gros potentiel, à revoir. Les ficelles rentrent 6 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

Course du dimanche 9 juin. Entrée : 2/3 d’arène. Org. : SAS Ribera. Président : J.Valentin. Raseteurs droitiers : Benafitou (sort au 2e), Cadenas (sort au 4e), F.Martin,Katif, Ciacchini. Gauchers : Bouhargane, Errik, Favier (sort au 4e), Bernard. Tourneurs : Kerfouche, Estève, Dunan, Cuallado, Dumont.

Trophée des As : Ciacchini, 24 points ; Katif, 18 ; M. Favier, 14 ; Bernard, 13,5 ; Bouhargane, 9 ; Errik, 9.