.LE GRAU-DU-ROI : AS, 21 avril 2019

Triton le stratège, Nîmois aux éclats

Si l’avant-course se passe tout en douceur avec Laetitia et son cheval Bohémien, les poulains, juments et taureaux de Renaud Vinuesa, en piste l’équipe des raseteurs s’exprime avec intensité. Les gauchers prennent la main en première partie, c’est plus équilibré en seconde.

Pas commode, Triton, tant c’est lui qui décide. Ici, avec Katif.

Côté taureaux, Triton de Plo (4e), stratège, maîtrise ; Melgueil de Rouquette (3e) gère plutôt bien, Aroujo de Guilierme (2e) fait front sous une grosse pression tandis que Moka (Le Rousty) passe agréablement et que Nîmois (Fabre-Mailhan, 7e) conclut en barricadier aguerri.

Monro (Bon, N.608).- Raccompagne de ses grandes cornes sans trop se décarcasser mais sans rien refuser non plus. Quelques allonges (Bernard, Aliaga, Naïm) et rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
Duo de choc : Aroujo – Aliaga.

Aroujo (Guillierme, N.765).- Combatif, casse du bois après Bouhargane, Aliaga et les rubans partent rapidement. Sans se fixer, vient méchamment conclure (Aliaga 3, Bouhargane, Cadenas) et fait face au travail trépidant et brouillon. Enchaîne séries et conclusions. Submergé sur la fin, il fait ce qu’il peut. Rentre une ficelle. 7 Carmen et retour.

Melgueil (Rouquette, N.005). – Toujours bien placé, il étale toute sa vaillance et par quelques accélérations bien placées (Benafitou, Cadenas, Aliaga) ne se laisse pas asphyxier. Disponible, bon partenaire classique, il gère bien, temporise en fin de temps et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Triton (Plo, N.7118).- S’approprie la piste à grande foulées et annonce que ce sera quand il veut et où il veut. Chasse, se dégage, attentif à tout mouvement, il repousse tout le monde. Dominateur dans les séries, il choisit ses cibles, belle longueur avec Bernard et rentre ses ficelles pratiquement intactes. 4 Carmen et retour.
Tibère (Blatière-Bessac, N.023).- Abordable sur le raset, il appuie lourdement en finition. Mais il tire vite la langue même s’il ne refuse rien. Grosses actions sur Benafitou, Favier. A la 11e, il ne veut plus jouer et garde sa 2e ficelle. 4 Carmen et retour.
Moka (Le Rousty, N.708).- Assailli, il veut tout prendre mais finit sur Aliaga avec éclats. Met du punch dans les poursuites et les finitions (Benafitou, Favier). Se livre avec franchise et sur la fin moins d’impacts. Neuf jolies minutes bien rythmées. 4 Carmen et retour.
Nîmois conclut la course en beauté, ici sur Naïm

Nîmois (Fabre-Mailhan, N.033, hp).- Placement, envie et conclusions. C’est son biais. Gauche, droite, il distribue équitablement et avec régularité, dont quelques énormes finitions (Bernard, Benafitou, Bouhargane) parmi la dizaine de son temps. Bon final en musique.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos
Belle course de Melgueil de Rouquette aux trousses d’Ilias Benafitou.
Course du dimanche 21 avril.
Entrée : 2/3 d’arène. Org. : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Ameraoui, I. Benafitou, Cadenas, Katif, F. Martin, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, Bouhargane, M. Favier, Naïm, Bernard. Tourneurs : Ull, Dunan, Estève, Kerfouche, Cuallado.
Trophée des As : Katif, 21 points ; F. Martin, 13, 5 ; Benafitou, 12 ; Naïm, 12 ; Ameraoui, 9 ; M. Favier, 9 ; Bouhargane, 6 ; Cadenas, 6.