LE GRAU-DU-ROI : AS, 12 septembre

Lou Guechou, Armagnac, les pics de la 2e étape de la Mer

Lou Guechou, maître de l’anticipation, ici sur Charrade

Cette 2e étape du Trophée de la Mer débute en roue libre en première partie pour passer deux pics pas faciles, 4e et 5e, Lou Guechou et Armagnac et terminer par un Clan Clan, certes irrégulier, mais dangereux à ne pas s’y fier. En blanc, Katif mène la droite, accompagné de Charrade jusqu’à sa sortie et Michelier par moments ; à gauche, Naïm tient la barre. Au final, une course de semaine, au travail irrégulier, de bons passages pourtant et un constat, les raseteurs semblent usés, les coups et la fatigue de la saison ressortent.
Lazare (remplace Laos, Cyr, N.804).- Bien placé, gère ses déplacements, riposte régulièrement à son rythme. Grosse série à la 1re ficelle démarmaillée, accélère après Katif pour 2 Carmen. Rentre honnêtement une ficelle.
Brusc (Ricard, N.908).- Prend au passage sans finir, frappe après Naïm puis Michelier avec bascule pour 2’30 les rubans en désordre. Se centre, change de trajectoire, en laisse passer pas mal. D’un coup s’envoie après Zekraoui puis calme plat. Rentre une ficelle en silence.
Beleu (Lou Pantaï, N.307).- Chasse les blancs avant de se fixer pour des réponses sérieuses et quelques arrivées où il se souleve aux planches ou tape droit devant. Enchaîne jusqu’au ras, corne pointée pour sa 1re ficelle à 6’30. Attaqué tous azimuts, tient le rythme et défend sa 2e jusqu’à 10’30. 4 Carmen et retour.
Lou Guechou (La Galère, N.736).- Il a la grinta et sa 1re anticipation sur Naïm tempère l’ardeur des blancs. Placé, il surveille tout, écarte Auzolle, Charrade épouse sa trajectoire pour la cocarde. Le taureau maîtrise, prend le pas sur Katif pour 8’ les rubans. Devance Bernard, accélère sur Katif. A la 11e, les hommes sont en panne, sa domination est assise. Les primes montent, Naïm et Michelier insistent, Bernard rentre les reins et à 800€, les ficelles rentrent, inaccessibles. 4 Carmen et retour.

Sacré client cet Armagnac qui brûle la politesse à Naïm.

Armagnac (Plo, N.126).- Premiers échanges à fond, droite-gauche avec autant de présence. Cul aux planches, ne tolère personne dans son terrain ou dans son dos, frotte les planches de rage si besoin. Naïm tente, les minutes défilent, le cercle est large. Armagnac se lance dans une série où il pousse fort, Katif trouve le bon raset (3 actions), Naïm passe juste. La 1re ficelle part à 13’45, l’autre à Pontevès. 5 Carmen et retour.
Orca (Lautier, N.026).- Placement flottant et réactions vives pour 4 minutes les rubans après s’être escampé sur Katif. Il faut le titiller pour qu’il enclenche. Se cabre à l’arrivée après Michelier, Katif et s’envoie après Naïm (2). Katif l’emmène pour finir aux éclats. C’est un peu décousu mais ça fonctionne. Les ficelles rentrent, 5 Carmen et retour.

Avec Clan Clan le danger est toujours présent, Michelier l’échappe juste.

Clan Clan (Laurent, N.033, hp).- Enchaîne calmement sans trop se poser mais attention, pas de faute, où c’est la punition. Traverse après Michelier après qui il bascule (2 fois). Surprend Belgourari qu’il repousse méchamment au-delà des barrières. Pour les derniers assauts, Katif insiste avec Naïm qui lève tous les rubans. 3 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos
Photo de tête : ClanClan aux trousses de Belgourari

Course du jeudi 12 septembre. Entrée : une grosse demi-arène. Org. : SAS Ribera. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Charrade (sort au 5e sur blessure), Katif, Michelier, Belgourari. Gauchers : Bouhargane, Bernard, Naïm, Zekraoui (sort au 4e, coup au genou), Benammar (sort au 5e). Tourneurs : Khaled, Estève, Benafitou, Dunan, Kerfouche.
Trophée des As : Naïm, 13 ; Charrade, 10 ; Katif, 8 ; Belgourari, 9 ; Bernard, 5 ; Auzolle, 2

Trophée de la Mer, classement après les deux premières journées : Charrade 23,5 points ; Katif, 23 ; Zekraoui, 16,5.

Superbe envolée surprise d’Orca sur Katif.