LANSARGUES : As, 23 juin

Pas mal, mais…

A affiche prometteuse, on attend souvent un résultat exceptionnel. Aujourd’hui, ce ne fut pas tout à fait le cas. Après un bon début avec D’Arbaud et surtout Ouranos, il aura fallu attendre Briscard et ce même si Lou Guechou a pu séduire. Hélias a aussi bien joué le jeu. Chez les hommes, seulement au nombre de six, c’est incontestablement le duo Félix-– Katif qui s’impose et qui donne le rythme. Les autres contribuant pat intermittence avec un plus pour Naïm.
D’Arbaud (Saumade, N.732).- Calme et cul aux planches il gère les débats. Plus entreprenant à gauche, ses poursuites sont serrées, cornes en avant. Derrière Naïm et Ameraoui, l’émotion est de mise tant  c’est serré. 7 Carmen plus retour, ficelles en place, pour ce premier de choix.
Ouranos (Lagarde, N.819).- 3 minutes de chauffe parsemées d’éclats puis place aux ficelles. Tête baissée, il répond et pousse jusqu’à la limite sur les sites les plus appliqués. Se dégage comme il faut, passe les cornes à l’arrivée. Conserve ses ficelles. 7 Carmen plus rentrée.
Souchet (Ricard, N.048).- Ça manque de mordant. Souvent placé à la faute, c’est sans entrain qu’il s’élance sur les provocations. Franchit les bois après Félix et Cadenas pour 2 Carmen.  Retour silencieux avec une ficelle.
Lou  Guechou (La Galère, N.736).- Compliqué  par son côté imprévisible les hommes ne s’aventurent guère. Capable de faire mine de démarrer, il peut anticiper outrageusement, ou alors ignorer. Face à la montée des enchères, les hommes tentent mais n’y arrivent pas toujours. Félix, Cadenas doivent dévier la trajectoire sur des tentatives départ de loin. Par contre, de près, il répond mais… Rentre son 2nd gland en musique, jouée 4 fois.
Helias (Blatiere-Bessac, N.928).- Les pompons s’envolent en une minute. Ne se fixant que peu de temps, il se jette dans les rasets avant de « bacéler » le bas des planches à l’arrivée où de s’y dresser après Cadenas, Katif, Ameraoui et Martin. Sauve une ficelle. Musique au retour entendu 5 fois pour une  course agréable.
Briscard (Rambier-Cavallini, N.252).- Calme, posé et placé c’est sans réfléchir qu’il répond en poussant jusqu’aux planches qu’il tamponne derrière Cadenas (2), Félix, Martin (2), Naïm (2) et Katif. Sans forcer  il conserve sa 2nde ficelle. 8 Carmen plus retour.
Valjean (Michel, N. 078, hp).- Un final en dent de scie. Manque de pression des hommes ou absence de déclic chez ce biou à l’habitude spectaculaire ? Un seul tampon derrière Améraoui à la der pour  un Carmen plus retour.
CYRIL
Texte et photo de tête Ouranos et Félix
Course du Dimanche 22 juin. Entrée :  3/4. Organisateur : Cte des Fêtes. Président : A. Paillet. Raseteurs droitiers : Cadenas, Félix, Katif. Gauchers : Ameraoui, J. Martin, Naïm .  Tourneurs : Esteve, Dunan, Kerfouche
Trophée des As : Félix 21, Katif 17, J. Martin 4, Naïm 4, Améraoui 3, Cadenas 3