L’Amicale à la manade Raynaud

Un bon départ 2019 pour les chroniqueurs et photographes

Le domaine du Grand Radeau.

L’Amicale des chroniqueurs et photographes de course camarguaise a pris, de bon coeur, la longue draille qui mène à la manade Raynaud en ce dimanche de janvier pour se réunir en assemblée générale. Le meilleur endroit possible en Camargue pour attaquer cette nouvelle saison. Le Grand Radeau est un pays de vérité, la nature y est sauvage, les taureaux fiers et ombrageux, ses habitants en osmose avec les temps rudes et le rythme immuable engendré par les bêtes, mais l’accueil y est toujours chaleureux, simple et vrai. Comme ce matin-là, où Marcel, Jean, Frédéric, Maguy, Aurélie, Aude et toute la famille recevaient les Amicaliers à la porte du mas.

Pour l’Amicale, cette année 2019 est un nouveau départ avec une motivation renouvelée : les statuts ont été retravaillés, le bureau s’est redistribué les tâches et l’association a un nouveau siège. A savoir le Centre du Scamandre à Gallician, lieu plus en adéquation avec ses valeurs. Léopold Rosso, président du Syndicat mixte pour la gestion et la protection de la Camargue gardoise et Serge Colombaud, responsable du site, ont agréé favorablement à notre demande.

Après avoir écouté les comptes rendus, moral du secrétaire Cyril Daniel et le dernier état financier du trésorier Eric Auphan (qui quitte sa fonction après de nombreuses années d’un parfait travail), les adhérents ont allègrement voté pour les diplômés 2019 (lire ci-dessous) et joyeusement participé aux agapes.

La famille réunie pour revivre les exploits de Ratis.

La pluie tombant à l’extérieur a gardé les convives au chaud leur permettant de se remémorer grâce aux images de Jean Roumajon, les exploits de Ratis, le Biòu d’Or 2013 qui, chouchouté par la famille Raynaud, mène tranquillement sa retraite à deux pas de là.

Un Seigneur sur ses terres, Ratis.

Comme un pied de nez, le ciel découvrait quelques rayons de soleil alors que les premières voitures quittaient le domaine non sans avoir salué au passage les cocardiers paisibles dans leur sanctuaire. Le Grand Radeau dans le rétro, retournait à son immuable tranquillité.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS NORBERT RAYNAUD, CHRISTIAN ITIER, MALI, CYRIL DANIEL

La joyeuse assemblée des Amicaliers.

LE BUREAU

Présidente Martine Aliaga., Vice-président et secrétaire Yves Bustin. Vice-présidents Michel Naval, Patrick Pons. Trésorier Cyril Daniel. Membres : Rémy Martin, Jean-Claude Vianes, Georges Martin, Norbert Raynaud.

LES DIPLOMES 2019

Coup de cœur des cocardiers

EROS manade Lou Pantaï (devant Ariolo de Blanc, Maestro de Gillet, Gaffarel du Brestalou, Quesaco de Sauvan, Nemoz du Joncas, Boucanier de Guillierme).

Personnalité

Inès Hugon, présidente du CT Le Bandot de Saint-Laurent d’Aigouze (devant Aurélien Laget du CT de Redessan et Rémi Dumas du CT Le Trident de Saint-Geniès-des-Mourgues).

Raseteur

Benjamin Villard (devant Hadrien Poujol et Adil Benafitou).

Manadiers

Bérenger et Réginald Aubanel (devant Marion Boch et Pierre et Germain Vadon, manade Saint-Germain).

Prix de la fe à Christian Gellet.

Coup de cœur du bureau à Florence Clauzel (à titre posthume).

SOUVENIR LUC-PERO  2018

Courses de Ligue à Vallabrègues, avec le CT Lou Vincen : le trio de la manade Lautier remporte le 6e Souvenir Luc-Pero.

7e SOUVENIR LUC-PERO 2019

Le CT Lou Vincen a programmé les dates suivantes (courses de Ligue) :  
 26 avril avec les manades du Rhône, Daumas et Les Baumelles.
 2 mai avec les manades Gillet, Saint-Pierre et Navarro. 
20 septembre avec les manades Blanc, Paulin et Lautier. 
27 septembre avec les manades Rouquette, Layalle et La Galère.
25 octobre avec les manades Laurent, Cavallini et Didelot Langlade.