EN MEMOIRE

DISPARITION

Georges Rouquette : un homme de taureaux

Le manadier est brusquement décédé mercredi, à l’âge de 75 ans.

Georges Rouquette s’est éteint à l’âge de 75 ans.

Alors que Neptune, le jeune espoir de l’élevage « sang et or » n’en finit pas de répondre à tout l’espoir placé en lui. Alors que la complète brillait le 1er mai à Mauguio. Alors que se dessine l’accomplissement de la race qu’il voulait de tout son cœur… Brusquement, le manadier Georges Rouquette s’est écroulé mercredi en début d’après-midi devant son domicile.

La famille se retrouve dans une immense peine, l’élevage melgorien pleure son pélot, Mauguio est en deuil, le peuple du taureau perd un des plus grands défenseurs de la race camarguaise.

Un homme de taureaux nous a quittés. Vivant, en apnée, les quarts d’heures de ses protégés dans la piste, défendant bec et ongles les qualités de ses biòu, évoquant avec une grande fierté les Biòu d’Or de Duc (1975, Lhoustau-Rouquette) ou Muscadet (1998), guerroyant contre les mesures sanitaires drastiques ayant raison de son cheptel et de ceux de ses amis Henri Laurent et Louis Nicollin… Et l’émotion, toujours présente et intense, à l’évocation de Danton, sa bombe noire…

Attaché à la famille Laurent, Georges parlait de son amitié avec Henri, il y a encore quelques jours attablé, comme toujours devant un café avec son épouse Monique, avant la course de Palavas : « Avec Henri, nous sommes amis, on s’est toujours soutenus. J’admire comment il a remonté sa manade. J’aime cette race de taureaux dont la mienne est issue, la générosité, l’explosivité… Quand on croit qu’ils sont cuits, ils redoublent d’intensité. Muscadet était comme ça. Neptune aussi..». Heureux du Biòu d’Or de Jupiter, comme s’il était sien. Curieux aussi des bêtes des autres, présent aux arènes plus qu’aucun autre manadier, vivant auprès de ses cocardiers au quotidien, Georges a vécu une passion totale, intense pour et par le taureau. Nos pensées attristées et nos condoléances vont à cette famille tellement ancrée dans la fe di biòu.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER

Les obsèques de Georges Rouquette se dérouleront ce matin  (vendredi 17 mai 2019), à 10 h, en l’église Saint-Jacques de Mauguio.

********************************

DISPARITION : Christian Gellet n’est plus

Jusqu’au bout il a lutté, mais la maladie a eu raison de sa ténacité. Notre ami photographe Christian Gellet nous a quittés, à 72 ans. Passionné de taureaux et de photo, il a fait largement profiter de ses images nombre de raseteurs, manadiers ou d’afeciouna, la FFCC ou encore l’Amicale des chroniqueurs et photographes à qui il offrait de magnifiques posters ou montages pour les remises de diplômes.

Toujours prêt à rendre service, à s’investir, avec humour et modestie, Christian laisse un grand vide autour de lui et nous pensons à ses proches avec tristesse.

Les obsèques religieuses auront lieu le jeudi 9 mai 2019, à 9 h 30, en l’église d’Aramon, suivies de la crémation le même jour, à 14 h, au crématorium de Nîmes, dans l’intimité familiale.