CODOGNAN : Vaches cocardières, finale, samedi 14 septembre

D’Or et d’Argent, des vaches de feu

La Cocardière d’Or Beretta de Nicollin et le vainqueur du Trophée Mickael Gougeon.

Survoltées, jusqu’au-boutistes, dominatrice, ces vaches, quelle vivacité, quel moral ! En ce samedi d’élection de la Cocardière d’Or à Codognan, la 39e finale a donné tout son sens à cette compétition nommée Trophée Philippe-Thiers. Et de cette journée bien tournée par le CT Les Enganes, les nombreux spectateurs sont repartis satisfaits.

Le matin, les suffrages (26 votants sur 28 possibles) ont octroyé 10 voix couvrant d’Or Beretta de Nicollin et 8 à Octopussy de Chapelle lui offrant ainsi l’argent.

L’après-midi aux arènes, cette même Octopussy dans un prestation magistrale rentrait un gland, bouche fermée, et s’adjugeait le prix de la finale. Beretta, elle, amoindrie par une blessure, étrennait tout de même son titre de Cocardière d’Or avec autorité ne laissant qu’une ficelle à la trompette. Héléna de Blatière-Bessac (7e), Diva de Nicollin (4e) et Sarah de La Galère (2e) ou Damiselo de Chapelle ont affiché une forme de première catétorie. Côté raseteurs, tous méritants, Mickael Gougeon (157 points) l’emporte sur la saison suivi de Jean-Henri Oudjit (120) et Caizergues (82) ; sur la finale c’est Auzolle qui remporte le mot, meilleur animateur Oudjit.

Avec un beau décorum et le bouquel final à Régine Pascal, rien n’a manqué en attendant le 40e anniversaire.

MARTINE ALIAGA

Un bon millésime

Cette finale avec une bonne organisation a tenu toutes ses promesses. Avec des demoiselles au top et des hommes travailleurs. Octopussy toujours à la pointe de l’exploit, Diva, Héléna,et la petite dernière Doradelle ont livré un combat de haut niveau. Petite déception la Cocardière d’Or a manqué de jus. Les blancs ont accompli un travail consistant, Auzolle et Oudjit ont joué les locomotives.

Pandora (Les Baumelles, N.720).- Excellente en premier, elle se lance dans la bataille sans répit. Elle est mise à rude épreuve mais tient le choc. Une ficelle préservée. 4 Carmen plus toril

Sarah (La Galère, N.917).- Elle tarde à se mettre dans le coup. Mais elle conforte ses dispositions en se dressant après Auzolle et sur Oudjit et Vacaresse dans les secondes suivantes. Les ficelles rentrent. 6 Carmen.

Redoutable de domination, Octopussy, Cocardière d’Argent, sur Jean-Henri Oudjit.

Octopussy (Chapelle, N.955).- Un placement de classe. Surveillant tous les départs, elle poursuit avec hargne avec des arrivées émotionnelles, comme cette action sur Oudjit. Bravo son titre d’argent lui va bien.8 Carmen plus retour.

Diva (Nicollin, N.361).- Elle ne traîne pas dans les actions, elle s’envole haut et fort. Sa tâche est brillante quand elle rentre dans des séries continues ce qui déclenche le concerto de Bizet.Une ficelle sur les cornes avec Carmen.

Beretta (Nicolin, N.150).- La Louloute n’est pas là pour faire de la dentelle. Ses poursuites sont appuyées et ses terminaison idem. Le ballet incessant de ses réponses lui fait perdre du jus. Dommage elle était bien partie. Une ficelles rentre avec les honneurs reçus 3 fois

Damiselo (Chapelle, N.927).- Aucune indifférence sur les passages qui montrent un énorme potentiel comme après Ouffe. Un petit relâchement des blancs aux ficelles lui permet d’en conserver une. 4 Carmen plus retour.

Héléna (Blatière-Bessac, N.745).- Enfin fixée, elle percute méchamment ou elle passe le poitrail. Elle rajoute avec orgueil quelques anticipations et une pléiade de coups de barrière. Un gland retourne avec Bizet et les applaudissements. 7 Carmen

Doradelle (St-Pierre N.352).- Cette jeunette issue des courses de présélections (Ligue) est pétillante malgré des saut en contre-piste dans des séries soutenues. Ficelles intactes elle rentre avec la musique qui joué 5 fois.

GUY MARTINELLI
PHOTOS MALI (à suivre)

Course du samedi 14 septembre. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : CT Les Enganes. Président C. Daniel. Raseteurs droitiers: Auzolle,Oudjit,Vacaresse, Caizergues. Gauchers : Gougeon, Ouffe. Tourneurs: Oleskevich, Fargier, Daniel, Miralles.
Palmarès : Cocardière d’or: Beretta de Nicollin. Cocardière d’argent et meilleure de la finale : Octopussy de Chapelle.
Raseteurs : 1er du 39e Trophée des Vaches cocardières : M. Gougeon, 157 points ; 2e Oudjit 120 ; Caizergues, 157. Finale Trophée Philippe-Thiers, Auzolle ; plus méritant, Oudjit.