AIGUES-VIVES : la course du 74e Congrès

Baucis et Romain Fouque
pour le Trophée Louis-Lacroix

La saison est officiellement lancée. Bien que souffrant par moments du manque d’emprise des hommes malgré le rythme apporté par la constance de Fouque, celle par étapes de Benhammou et la technicité de Félix, ce concours a été intéressant à suivre. Naïm méritant d’être aussi cité. Chez les biòu, le duo Melgueil, Baucis surplombe alors que Pouchiche et Bossard jouent bien leur rôle en première partie.

Bossard met Benhammou en danger et le blesse.

Bossard (Les Baumelles, N.011).- Surpris, se réfugie vite contre les planches d’où ses réactions manquent de punch. A la 4e, démarre fort et bouscule Benhammou. Récidive après Vacaresse à la 13e. Quelques arrivées serrées pour 4 Carmen plus retour, ficelles en place.
Sylvio (Félix, N.010).- Vaillant mais sans difficulté apparente la totalité des attributs partent en 8 minutes. Ses poussées après Vacaresse, Fouque et Naïm entendent Carmen, le retour se faisant en silence.
Pouchiche (Saint-Pierre, N.003).- Les choses se compliquent. Vite placé, c’est tête baissée qu’il s’engage dans une sèche riposte tantôt allongée pour être conclue aux planches après Benhammou (4 dont 1 avec saut), Naïm (2) et Fouque, tantôt limitée. Le 1er gland résiste jusqu’à la trompette. 6 Carmen et retour. Melgueil (Rouquette, N.005).- Calme n’en demeure pas moins déterminé. Dès l’entame, l’arrivée derrière Naïm est plus que serrée, avant de se lever après Vacaresse. Intentionné sur les sites, il ne lâche pas prise jusqu’à la limite où la menace est réelle et la faute non permise car les cornes ne sont jamais loin. Carmen joué 6 fois le raccompagne avec ses ficelles.

Baucis oblige au sérieux, ici avec Vincent Félix.

Baucis (Saumade, N.997).- Sérieux, la rigueur, l’application et surtout la technique sont de mise. Jouant aux quatre coins, les hommes le servant de rasets courts (Fouque, Naïm et surtout Félix)trouventréplique, non sans risque car serrée. Secoué en fin de course, accroche Benhammou qui passera parla case infirmerie. Les Carmen (7) ne sont pas exhaustifs tout comme celui de retour, chaleureusement applaudi.
Clanclan (Laurent, N.0133).- Ça manque de régularité. Percutant dans ses arrivées après Félix (2) et Naïm, le reste est décousu. Si les 2 Carmen en course paraissent justifiés, celui de la rentrée l’est moins et contesté.
Imagié (Nicollin, N.220).- Fuyard (7 fois)il ne semble pas tout comprendre encore des règles. A sa décharge, son jeune âge et le manque d’entrain des hommes.

CYRIL
PHOTOS CHRISTIAN ITIER
Photo de tête : Romain Fouque et Pouchiche de Saint-Pierre

Course du dimanche 10 mars 2019.
Entrée : quasi plein. Organisateur : Clubs Taurins réunis. Présidence : A. Laget. Raseteurs droitiers : Félix, Vacaresse, Fouque, Benhammou. Gauchers : Assenat, Brunel, Naïm. Tourneurs : Lebrun, Tourreau, Guyon, Miralles.
Trophée Louis-Lacroix : à Romain Fouque et Baucis de Saumade