AETCC OCCITANIE

Les Jeunes Pousses poursuivent leur route

Thierry Teyssier manade Vidourlenque et Henri Gibert manade du Brestalou.

Avec plus ou moins de moyens mais toujours avec cœur, l’AETCC (Association des éleveurs de taureaux de course camarguaise) Occitanie poursuit son trophée des Jeunes Pousses qui, rappelons-le, permet à ses adhérents manadiers d’essayer leurs jeunes taureaux et vaches devant des élèves d’écoles de raseteurs. Un trophée valorisant donc le travail de sélection. « Un trophée sans prétention, a attaqué Thierry Teyssier qui en est le président, avec un début d’année 2018 un peu difficile mais qui, grâce à l’aide des clubs taurins Joujou du Crès et Le Sanglier de Baillargues, a pu exister l’an passé. Sans oublier Nicolas Triol, de l’école de raseteurs Baillargues-Métropole, qui a remué ciel et terre, pour réunir les équipes de jeunes très sollicités et donc pas toujours disponibles ».

Et c’est par des remerciements que le manadier de La Vidourlenque a poursuivi : « Merci aux écoles de raseteurs Baillargues et Mauguio pour leur investissement et leur respect des taureaux. Merci aux membres du jury qui ont travaillé avec compétence. Merci à la plupart des manadiers qui a joué le jeu, pour les autres, il faut qu’ils respectent le règlement. Merci aux présidents de course. Merci à Mario qui fournit bénévolement les trophées. Et merci à tous pour cette belle journée lors de la finale ».

Henri Gibert, secrétaire, trésorier, listait les courses et les récompenses 2018 : « 16 manades ont participé, chaque bête a été notée avec des critères bien précis par un jury de 4 personnes que, précisait le manadier du Brestalou, j’ai trouvé bien sévère par moments. Mais…  »

Les trophées réalisés par Mario.

Puis, en toute simplicité et dans la bonne humeur, les prix 2018 ont été remis : à la vache N.512 du Brestalou avec 55,50 points (sur 80 possibles). La N.549 de la manade Layalle gagne le prix de la finale au Crès.

Côté taureaux : 1er, N. 440 de Layalle (53,50 points). Le N.417 du Brestalou remporte le prix de la finale. Le meilleur lot de l’ensemble des courses – sur 12 manades participantes – est celui du Brestalou avec 107 points.

Les élèves raseteurs n’ont pas été oubliés. Il n’y a pas de compétition, bien sûr, sur ce jeune bétail mais chaque école (Baillargues-Métropole et Mauguio représentées par Nicolas Triol et Mickaël Santiago) a eu droit à son petit chèque en guise de remerciement pour son implication.

Les Jeunes Pousses repartiront au printemps 2019 avec 1 taureau de 5 ans, 1 vache de 6 ans plus au choix un taureau ou une vache à tester, pour chaque participant. L’heure était venue de fêter tout ça dans la jolie salle de la manade La Vidourlenque.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos